Logo Club de l'Epagneul Breton

Authentification

Connexion réservée aux membres du CEB à jour de cotisations.

English
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Les couleurs de l'épagneul breton

Les couleurs de l'épagneul breton ? Qu'est ce qu'un épagneul rouanné ?


L'épagneul breton se présente sous cinq couleurs de robe différentes :

    La plus répandue, et de loin, est aujourd'hui la robe ORANGE ET BLANC, dont la définition technique est "fauve orangé à panachure blanche (F.Or.Pan.Bla.)". La nuance de l'orange peut aller de presque jaune (à l'instar du "Lemon" des races anglaises) à acajou.
    L'accouplement de deux sujets de robe "orange et blanc" ne produit que des sujets de cette même couleur.
     
    La couleur originellement la plus répandue dans la race est la robe MARRON ET BLANC, dite quelquefois FOIE ET BLANC, rarement « CHOCOLAT ». La terminologie officielle est « marron à panachure blanche (Mar.Pan.Bla.).
    Aujourd'hui, cette robe se fait un peu rare car sa transmission  implique que les deux parents soient porteurs du gène qui la détermine.
    
    La couleur NOIR ET BLANC (« Noire à panachure blanche » Noi.Pan.Bla.) existe dans la race depuis l'origine. Par suite d'une décision aberrante, cette robe a été considérée comme hors Standard de 1908 à 1956 (Elle est toujours hors standard pour l'American Brittany Club, aux USA).
    
    La robe TRICOLORE NOIR, ORANGE ET BLANC ("Noire marquée de fauve à panachures blanches" Noi.Mar.Fau.Pan.Bla) jouit actuellement d'un engouement qui n'est pas toujours justifié par la qualité des sujets. Ces tricolores présentent la robe d'un sujet noir et blanc, agrémenté d'orange, en général à l'extrémité des membres, sous la queue, et à l'arcade sourcilière.
    Ces zones orange sont plus ou moins envahissantes, allant d'un fort reflet (donc l'orange est peu perceptible) à une extension telle que toute la tête est envahie (on parle d'un masque orange). A l'extrême, on observe aussi des cas, heureusement rares, de sujets dont la robe est très semblable à celle des "orange et blanc", tout juste agrémentée d'une tache ici ou là, ou d'une frange noire aux oreilles. Dans ce cas, la robe est non conforme car la définition du standard est Noir marqué de fauve à panachure blanche et non Fauve marqué de noir à panachure blanche. Un refus de confirmation sera alors prononcé pour "robe non prévue dans le standard".
    L'accouplement de deux sujets "tricolores noir" peut donner naissance à des chiots "orange et blanc", "tricolores noir", mais aussi "tricolores marron", mais jamais à des sujets non-tricolores "noir" ou "marron".
    
    La robe la plus rare chez l'épagneul breton est sans conteste la robe TRICOLORE MARRON, ORANGE ET BLANC (Mar.mar.Fau.Pan.bla). Elle se présente comme le "tricolore noir", la couleur noire étant remplacée par du marron. Les mêmes remarques s'appliquent, évidemment.
    Comme tant le "tricolore" que le "marron" sont transmis par des gènes récessifs, seuls les "tricolore marron" accouplés entre eux donnent naissance soit à des "tricolores marron", soit à des "orange et blanc", à l'exclusion de toute autre robe

ROUANNE (et non rouannais ou roannais ou encore rouennais) : Le terme dérive de « rouan » qui désigne un mélange de poils de deux couleurs différentes. Il est souvent réservé au mélange de fauve (= orange) ou marron et de blanc, auquel cas le mélange de noir et de blanc est dit « grisonné ».
En pratique on tend aujourd'hui à abuser du terme « rouanné » en l'utilisant par opposition à « PIE », pour désigner aussi bien des robes présentant des taches plus ou moins nombreuses, (et qu'il conviendrait d'appeler « truitées » ou « mouchetées »), que des robes à poils mélangés, alors que les sujets « pie » présentent des plages blanches immaculées.

Club de l'Epagneul Breton - Fondé en 1907 - Affilié à la Société Centrale Canine (SCC)
Association reconnue d'utilité publique
Siège social : 160 rue de la Garenne, 40600 Biscarrosse.

Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1162661. © CEB 2006-2012