Logo Club de l'Epagneul Breton

Authentification

Connexion réservée aux membres du CEB à jour de cotisations.

English
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Couleurs non conformes au standard

Robes non admises dans le standard et entraînant le refus de confirmation.


Le CEB a décidé, en Janvier 2009, de ne plus accepter la confirmation de chiens orange, blanc et noirs (ou marron) qui répondent pourtant au critère d'avoir trois couleurs. Pourquoi ?

C'est par commodité de langage qu'on utilise le terme de "tricolores" pour définir des chiens portant trois couleurs. La terminologie officielle utilisée par la SCC mentionne, elle, des chiens "noir (ou marron) marqué de fauve à panachure blanche. (noi. mar. fau. pan. bla. et mar.mar. fau. pan. bla.)".

En réalité, c'est par codes génétiques qu'il conviendrait de s'exprimer, mais c'est extrêmement rébarbatif voire incompréhensible pour la plupart des amateurs de la race.

Ce que le terme de "tricolores" recouvre, au sens du standard de l'épagneul breton, c'est :

"Avec également des taches feu (fauve de l'orangé au foncé), au chanfrein, sur les lèvres, au dessus des yeux et aux membres, au poitrail et au dessous de l'attache de la queue chez les tricolores"

Les sujets dorénavant refusés à la confirmation présentent quant à eux des robes orange et blanc ("Fauve et blanc") avec des zones plus ou moins étendues de poils noirs ou marrons sur le corps, les membres, ou les oreilles. C'est très différent de ce qui figure dans le standard, et le terme convenable qui s'y applique est "fauve charbonné".

A noter qu'on ne retrouve aucune allusion à ce type de robe dans les ouvrages anciens, et on peut donc penser et espérer qu'elle n'a été introduite qu'assez récemment et fortuitement.

Cependant, rien n'avait été défini jusqu'ici pour ces sujets à trois couleurs mais non standard.

Les juges et experts ont fait tant bien que mal, en leur âme et conscience car sans instruction précise du Club de race à ce sujet, d'autant qu'il a fallu que des progrès dans la connaissance de la transmission génétique des robes permettent de comprendre le "mécanisme" en cause. Ce n'est que très récemment qu'on a abouti.

Comme pour bon nombre des "points de non-confirmation" définis par le standard de la race, la présence de ce gène n'est pas visible chez les sujets porteurs de robes orange et blanc, ou de robes noir et blanc ou marron et blanc et seule leur descendance trahit sa présence.

Que doit alors faire l'éleveur qui voit apparaître des chiots "fauve charbonné" dans une portée ? L'attitude à adopter est exactement la même que celle qu'il aurait en constatant une anomalie dans la dentition ou les testicules de ses chiots, une "oreille dans le blanc", ou autre, avec cet avantage important de pouvoir déceler l' "anomalie" pratiquement dès la naissance.

Chacun se déterminera alors en fonction de sa propre déontologie de l'élevage.

 Bibliographie : On lira avec profit au sujet de la transmission des robes :

    Les revues du CEB n°98 (Septembre 2008) et n°99 (Mars 2009) qui se complètent, mais sont réservées aux adhérents du club.
    Les ouvrages du Pr. Bernard DENIS "Génétique et sélection chez le chien" (CNVSPA-AFVAC) et "Les couleurs de robe chez le chien" (Royal Canin. Manuel du juge et de l'éleveur).

Club de l'Epagneul Breton - Fondé en 1907 - Affilié à la Société Centrale Canine (SCC)
Association reconnue d'utilité publique
Siège social : 160 rue de la Garenne, 40600 Biscarrosse.

Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1162661. © CEB 2006-2012