Logo Club de l'Epagneul Breton

Authentification

Connexion réservée aux membres du CEB à jour de cotisations.

English
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

La stérilisation, que peut-on en penser ?

Le terme concerne aussi bien les mâles que les femelles. Cependant un vieux réflexe machiste de pays latin fait que, en France, on envisage plus facilement l'ablation de l'utérus d'une femelle que la castration d'un mâle !

La conséquence de la stérilisation d'un mâle, du fait que les pulsions sexuelles disparaissent, entraîne la perte du besoin d'exprimer sa domination sur un autre sujet, et c'est donc un  moyen de mettre fin à l'agressivité d'un sujet pénalisé par ce caractère, heureusement rare chez l'épagneul breton.

Pour la femelle, les effets sont bien plus bénéfiques, en particulier si la stérilisation est pratiquée de bonne heure, avant les premières chaleurs, car cette opération réduit CONSIDERABLEMENT les risques de cancers liés au cycle sexuel de la chienne.

Si la stérilisation calme les « ardeurs » des chiens, quel que soit leur sexe, il semble bien qu'elle n'ait aucun effet sur l'ardeur à la chasse.

En revanche, la stérilisation a souvent pour conséquence une tendance à l'obésité, qui nécessite un régime strict durant les premiers mois qui suivent l'opération, pour revenir ensuite à la normale.

Autre conséquence fréquente : Une transformation de la nature du poil qui devient plus fin et tend davantage à boucler.

Club de l'Epagneul Breton - Fondé en 1907 - Affilié à la Société Centrale Canine (SCC)
Association reconnue d'utilité publique
Siège social : 160 rue de la Garenne, 40600 Biscarrosse.

Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1162661. © CEB 2006-2012