Logo Club de l'Epagneul Breton

Authentification

Connexion réservée aux membres du CEB à jour de cotisations.

English
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Quel toilettage pour mon épagneul breton ?

L'épagneul breton est un chien rustique dont l'entretien et le toilettage sont des plus aisés.

Tout d'abord, il n'a aucun besoin d'être baigné, sauf s'il s'est roulé dans une substance malodorante évidemment ! Dans ce cas, utiliser un  shampooing spécifique pour chiens, car nos shampooings et savons peuvent agresser sa peau et son pelage, en raison d'un taux d'acidité (le « ph ») très différent du nôtre.

Sinon,  le breton présente cette caractéristique très appréciable de ne pas avoir d'odeur perceptible pour l'homme, ce qui est bien agréable lorsqu'il doit vivre dans l'intimité de ses maîtres.

Crotté au bout d'une journée de chasse, il ressortira tout propre de sa caisse de transport lorsqu'il sera revenu à la maison, sans aucune intervention !

La fourrure du breton ne nécessite pas non plus grand entretien, celui-ci se limitant à un bon brossage de temps en temps, et quotidiennement si vous le souhaitez : Cela ne fera que renforcer vos liens avec votre chien, à condition de l'avoir accoutumé à ce brossage dès son jeune âge, soit dès ses 5 ou 6 mois, alors que le poil est définitif.

Quant au toilettage à proprement parler, fuyez les salons spécialisés qui n'ont pas l'expérience de notre race et consacrez une dizaine de minutes deux ou trois fois par an à votre chien.
Une bonne paire de ciseaux droits sera nécessaire, ainsi que, si possible, une paire de ciseaux crantés pour désépaissir.

On coupe tout ce qui dépasse du pavillon de l'oreille (tenir le bord de l'oreille entre index et majeur d'une main pour éviter d'entailler l'oreille -qui saigne énormément-, et couper de l'autre main). Désépaissir le poil surabondant qui se trouve parfois sur le dessus de l'oreille. L'objectif est de mettre en évidence que l'oreille est courte et petite.

Raccourcir la « culotte » derrière les cuisses pour éviter que le chien ne paraisse plus long qu'il ne l'est en réalité.

Couper le poil qui forme un petite frange à l'arrière des « pieds » (métacarpes et métatarses) pour mettre en évidence leur orientation.

Rebrousser le poil qui est entre les doigts de pied et couper tout ce qui dépasse pour faire un pied bien rond.

Enfin, si le poitrail est trop abondamment fourni, le désépaissir un peu, toujours pour montrer la brièveté du chien.

Il faut bien comprendre que le toilettage n'a pas pour but de masquer un défaut que l'œil exercé du juge percevra quand même, mais bien de mettre en évidence les qualités d'un chien.

Club de l'Epagneul Breton - Fondé en 1907 - Affilié à la Société Centrale Canine (SCC)
Association reconnue d'utilité publique
Siège social : 160 rue de la Garenne, 40600 Biscarrosse.

Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1162661. © CEB 2006-2012