Logo Club de l'Epagneul Breton

Authentification

Connexion réservée aux membres du CEB à jour de cotisations.

English
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeAugmenter les contrastes en inversant les couleursLa mise en forme courante correspond à celle par défaut Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyez cette page à un ami. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Le vocabulaire du field-trial (point, tape...)

La plupart des termes sont expliqués ou s'expliquent d'eux-mêmes en consultant le Règlement sur le site de la Commission d'Utilisation Nationale des Chiens d'Arrêt CUNCA: cliquez ici pour le télécharger.

APPUYER : Si le chien manque de sagesse, pour éviter de lui laisser commettre une faute, son conducteur l' « appuie » de la voix...ce qui interdit d'obtenir le qualificatif « Excellent ».

L'ARRÊT TIC-TAC ou CLIC-CLAC : On appelle ainsi un  arrêt où le temps qui s'écoule entre l'arrêt du chien et l'envol spontané de l'oiseau est tellement court  qu'on a l'impression que le chien a déclenché cet envol.

« CIRER LES BOTTES » se dit d'un chien dont la quête manque de profondeur et d'amplitude.

Le COULE est la progression du chien, à la botte ou devant son conducteur, progression qui l'amène de là où il a marqué son arrêt jusqu'à la distance critique où l'oiseau s'envole.

Le CONTRÔLE AU SOL se produit le plus souvent lorsqu'un chien détecte une piste, souvent de lièvre.

Le LACET EN DEDANS : En bout de lacet le chien revient en effectuant son virage le dos au sens du vent.

Le DECOUPLE est le moment où le conducteur enlève la laisse de son chien et le met en action.

La DENT DURE caractérise les chiens qui tendent à broyer le gibier qu'ils rapportent.

L'ETENDUE DE QUÊTE : La distance vers la gauche et la droite que couvre le chien.

INTERROGER : Le chien se tourne vers son conducteur dans l'attente ou l'espoir d'en recevoir un ordre.

Le POINT : Un point débute éventuellement par une remontée d'émanation, suivie de l'arrêt, d'un éventuel coulé à l'ordre, de l'immobilité au départ du gibier et de la sagesse au coup de feu. Il ne se termine que par la reprise en laisse par le conducteur.

POUSSER UNE POINTE : Le chien, au lieu de quêter perpendiculairement à la direction du vent, monte droit dans cette direction.

La PROFONDEUR DE QUÊTE : L'angle formé par le lacet précédent et le lacet suivant. Si cet angle est trop grand, on dit que le chien ouvre trop. Si l'angle est minime, on parle de lacet à plat. A 0° d'angle.. le chien ne progresse plus en avant !

SAGE ENVOL ET FEU (S.E.F.) : Le chien respecte l'envol du gibier, puis le tir, en restant immobile.

TALONNER : En couples, le chien qui suit son concurrent au lieu d'effectuer sa propre quête.

La TAPE (familièrement, la « beigne ») se produit lorsqu'un chien met à l'envol un oiseau dont il n'a pas eu connaissance.

VERROUILLER : Le chien a complètement pris le contrôle de l'oiseau qui demeure immobile.

Club de l'Epagneul Breton - Fondé en 1907 - Affilié à la Société Centrale Canine (SCC)
Association reconnue d'utilité publique
Siège social : 160 rue de la Garenne, 40600 Biscarrosse.

Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1162661. © CEB 2006-2012